Les instructions

Une fois votre équipe construite et votre formation choisie, vous pouvez donner à chaque joueur des instructions personnelles. Les instructions permettent de définir le comportement sur le terrain de chaque joueur (alors que la tactique perso définit l’attitude générale de votre équipe). Evidemment, les instructions n’ont un effet sur un joueur que lorsque vous ne le contrôlez pas directement.

Pour choisir les instructions données à chaque joueur, il faut d’abord connaître son Rendement (Workrate), que vous trouverez dans la bio du joueur. En effet, pour qu’une instruction soit utile, il faut tenir compte du rendement en attaque et en défense du joueur concerné, et donc du fait que celui-ci est plus ou moins offensif et plus ou moins défensif sur le terrain. Si vous ne prenez pas en compte cet élément, vous ne serez pas à l’abris d’erreurs comme, par exemple, donner des instructions trop offensives à un milieu de terrain au rendement Élevé / Faible, ce qui le fera totalement délaisser sa zone et ses tâches défensives.

Nous allons maintenant expliquer poste par poste les différentes instructions disponibles et ce que cela change sur l’attitude de votre joueur. À noter qu’aucune instruction ne peut être donnée au gardien de but.

 

Défenseur central

Soutien offensif :

  • Rejoindre l’attaque : votre défenseur central montera lorsque vous avez le ballon.
  • Rester derrière en attaque : votre défenseur restera derrière, en défense.
  • Tous devant : la possibilité la plus offensive, votre défenseur central effectuant des montées dès qu’il en a l’occasion.

Pour un défenseur central, sauf à vouloir absolument faire monter celui-ci lors des phases offensives pour apporter le surnombre, on ne peut que vous conseiller de choisir l’instruction « Rester derrière en attaque ». De plus, si votre défenseur a un rendement moyen ou élevé en attaque, vous devrez nécessairement sélectionner « Rester derrière en attaque » pour éviter de le voir monter trop souvent.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre défenseur seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre défenseur alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : votre défenseur évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Ici, il ne faut pas oublier que les instructions n’ont une influence sur vos joueurs que lorsque vous ne les contrôlez pas (puisque c’est qui vous décidez directement des faits et gestes du joueur que vous contrôlez). Ainsi, le paramètre d’interception concerne les défenseurs que vous ne sélectionnez pas. Il peut alors être dangereux de choisir « Interceptions agressives » puisque vous ne serez pas à l’abri d’une faute mal placée de l’un de vos défenseurs ou d’un décrochage un peu précoce de votre défenseur qui laisse la place à une passe en profondeur dangereuse. De plus, un joueur fixé sur « Interceptions agressives » se fatiguera plus vite au cours du match, ce qui peut être dangereux en fin de partie s’il doit effectuer des courses face à un attaquant rapide. Au contraire, choisir « Interceptions prudentes » peut amener vos défenseurs à laisser passer un joueur ou une frappe qu’un marquage plus strict aurait arrêté. Le choix de raison est donc probablement de laisser ce paramètre sur « Interceptions normales ».



Défenseur gauche (DG), Défenseur latéral gauche (DLG) & Défenseur droit (DD), Défenseur latéral droit (DLD)

Courses offensives :

  • Toujours vers l’avant : votre défenseur se portera constamment vers l’avant mais laissera des espaces dans son dos.
  • Attaque équilibrée : le défenseur alternera les phases offensives (en demandant le ballon) et défensives selon que vous ayez ou non le ballon.
  • Rester derrière en attaque : votre joueur restera en défense et ne participera pas aux phases offensives (ou du moins ne passera que rarement la ligne médiane).

Ce paramètre prend tout son sens selon le rendement de votre joueur. Si votre latéral a un rendement Élevé en attaque, il est primordial de le fixer sur « Rester derrière en attaque » ou il se projetera vers l’avant un peu trop souvent. De manière générale, c’est plutôt vers cette instruction que l’on s’oriente pour assurer une meilleure assise défensive.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre défenseur seront plus agressifs et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre défenseur alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : votre défenseur évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Ce paramètre est le même que pour les défenseurs centraux (voir ci-dessus).

 

Milieu défensif central (MDC)

Comportement défensif :

  • Couper les lignes de passes : votre joueur ne s’attaquera pas directement au porteur du ballon mais essayera de se placer sur la ligne des passes qu’il est susceptible de faire.
  • Défense équilibrée : votre milieu alternera entre pressing rapproché sur le joueur ayant le ballon et anticipation des passes.
  • Marquage individuel : le milieu concerné se concentrera principalement sur le porteur du ballon et essayera de lui reprendre, sans s’intéresser aux passes à d’autres joueurs qui pourraient être faites.

Le comportement défensif est un élément important, qui permet de choisir entre « marquage à la culotte », c’est-à-dire que votre joueur montera sur le porteur du ballon pour le presser, et anticipation des passes en se plaçant sur la ligne entre le joueur ayant le ballon et un autre susceptible de le recevoir. Si vous souhaitez que votre joueur alterne selon les situations, choisissez « Défense équilibrée ».

Soutien offensif :

  • Rester derrière en attaque : le milieu restera toujours derrière les joueurs offensifs et constituera un dernier rempart avant la défense.
  • Attaque équilibrée : selon les situations, votre joueur participera ou ne participera pas aux phases offensives.
  • Monter : votre joueur se projettera dans le camp adverse et demandera le ballon.

Le soutien offensif vous permet de déterminer la proportion dans laquelle vous voulez que l’un de vos milieux de terrain participe aux constructions offensives. Si vous sélectionnez « Rester derrière en attaque », votre joueur préférera rester à sa place et ne se projettera pas ou quasiment pas (ce qui est nécessaire pour un milieu défensif ayant un rendement élevé en attaque), alors que si vous choisissez « Monter », il viendra compléter vos possibilités en attaque. N’oublions pas que cela ne concerne que les joueurs que vous ne contrôlez pas directement : choisir « Rester derrière en attaque » ne vous empêchera pas de faire manuellement monter un milieu de terrain ou de lui demander de se projeter en sollicitant un une-deux.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre milieu défensif seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre milieu alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : votre milieu évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Ce paramètre est le même que pour les défenseurs centraux et latéraux (voir ci-dessus). Toutefois, cela concerne ici votre milieu défensif et il est donc nécessairement moins risqué de choisir « Interceptions agressives » pour celui-ci que pour un défenseur.

 

Milieu centre (MC)

Soutien offensif :

  • Rester derrière en attaque : le milieu restera toujours derrière les joueurs offensifs et constituera un dernier rempart avant la défense.
  • Attaque équilibrée : selon les situations, votre joueur participera ou ne participera pas aux phases offensives.
  • Monter : votre joueur se projettera dans le camp adverse et demandera le ballon.

L’idée est la même que pour les milieux défensifs, comme expliqué plus haut.

Soutien sur les centres :

  • Dans la surface : en phase offensive, votre joueur se placera automatiquement dans la surface pour y recevoir le ballon.
  • Courses équilibrées: le milieu se positionnera soit dans la surface soit en dehors selon la situation.
  • Rester aux abords surface : votre milieu s’arrêtera aux abords de la surface et y demandera le ballon.

Le paramètre de soutien sur les centres est très intéressant lorsque vous les utilisez beaucoup pour marquer (qu’il s’agisse des centres en hauteur ou des centres à ras de terre). Choisir « Dans la surface » forcera votre joueur à y trouver une place, alors que « Rester aux abords de la surface » fera s’arrêter votre milieu avant les 16,5 mètres (ce qui peut être utile pour placer des frappes semi-lointaines). Si vous préférez que votre joueur choisisse de lui-même son comportement dans cette situation, privilégiez « Courses équilibrées ». Dans ce cas, par exemple, votre joueur préfèrera ne pas aller dans la surface lorsque celle-ci est déjà couverte par des joueurs adverses.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre milieu central seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre milieu alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : votre milieu évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Ce paramètre est le même que pour vos milieux défensifs.

Liberté de placement :

  • Libre et offensif : votre joueur saisira les opportunités et décrochera du poste qu’il occupe dans votre formation, quitte à laisser des espaces derrière lui.
  • Rester au poste : votre joueur ne dérogera pas à la formation de jeu choisie et au poste qui lui a été attribué et restera dans la zone du terrain qui est la sienne.

C’est peut-être l’un des choix les moins évidents parmi les instructions. Choisir « Libre et offensif » permet de privilégier la créativité et de trouver des espaces qu’une formation trop rigide vous empêche d’exploiter. Mais cela vous expose aussi puisque le décrochage d’un de vos joueurs pourra laisser inoccupée une zone du terrain, au bénéfice de votre adversaire. Au contraire, « Rester au poste » impose aux joueurs de respecter la position que vous leur avez fixé et leurs appels ne dépasseront pas ce cadre. Au détriment de leur créativité. Tout dépend finalement de votre stratégie et du fait de savoir si vous êtes prêt à prendre des risques !

 

Milieu offensif central (MOC)

Soutien défensif :

  • Revenir en défense : votre milieu offensif se repliera en défense lorsque vous perdez le ballon.
  • Soutien défensif de base : votre joueur défendra lorsque le porteur du ballon est proche de lui mais ne fera pas de courses défensives dans votre camp.
  • Rester devant : le milieu offensif restera haut sur le terrain, ne défendant que dans le dernier tiers adverse.

Le soutien défensif est un paramètre à ne pas sous-estimer pour un milieu offensif central. Si vous voulez mettre en place un pressing intense auquel participe même les joueurs offensifs pour récupérer rapidement le ballon (ce qui est le principe du Gegenpressing), vous choisirez « Revenir en défense ». Mais vous pouvez préférer que votre MOC reste haut sur le terrain, ce qui est intéressant si vous récupérez rapidement le ballon puisque vous aurez déjà un joueur pouvant faire office de point de fixation devant, et il faudra dans ce cas-là privilégier « Rester devant ».

Soutien sur les centres :  

  • Dans la surface : en phase offensive, votre joueur se placera automatiquement dans la surface pour y recevoir le ballon.
  • Courses équilibrées: le milieu se positionnera soit dans la surface soit en dehors selon la situation.
  • Rester aux abords surface : votre milieu s’arrêtera aux abords de la surface et y demandera le ballon.

Voir ce qui a été dit pour le milieu central au-dessus.

Liberté de placement :

  • Libre et offensif : votre joueur saisira les opportunités et décrochera du poste qu’il occupe dans votre formation, quitte à laisser des espaces derrière lui.
  • Rester au poste : votre joueur ne dérogera pas à la formation de jeu choisie et au poste qui lui a été attribué et restera dans la zone du terrain qui est la sienne.

L’idée est la même que pour les milieux centraux (voir ci-dessus).

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre milieu offensif seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre milieu alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : votre milieu évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Ce paramètre est le même que pour vos autres milieux.



Milieu gauche (MG), Ailier gauche (AG) & Milieu droit (MD), Ailier droit (AD)

Soutien défensif :

  • Revenir en défense : votre joueur de couloir se repliera en défense lorsque vous perdez le ballon.
  • Soutien défensif de base : votre joueur défendra lorsque le porteur du ballon est proche de lui mais ne fera pas de courses défensives dans votre camp.
  • Rester devant : le joueur de couloir restera haut sur le terrain, ne défendant que dans le dernier tiers adverse.

Le principe est le même pour ces joueurs de couloirs que pour votre milieu offensif central.

Création d’occasion :

  • Repiquer au centre : votre joueur de couloir effectuera des courses vers le centre du terrain et y demandera le ballon.
  • Largeur équilibrée : le joueur alternera entre appel au centre du terrain et course dans son couloir selon les situations.
  • Rester au large : votre joueur restera sur son côté et ne repiquera pas au centre.

Choisir « Repiquer au centre » peut vous permettre de multiplier les possibilités d’appel au centre du terrain et d’y apporter le surnombre. Cela est particulièrement efficace lorsque vous avez un défenseur latéral qui monte beaucoup. Mais, en cas de perte de balle, votre couloir sera bien moins couvert. Préférez « rester au large » si vous voulez que votre joueur mange la ligne et ne s’occupe pas de l’animation offensive au centre du terrain. Si vous ne souhaitez pas le cantonner à un rôle ou à l’autre, sélectionnez « Rester au large ».

Courses de soutien :

  • Dans le dos de la défense : votre joueur effectuera des appels en profondeur pour prendre de vitesse la défense adverse.
  • Soutien équilibré : le joueur demandera alternativement des ballons longs et des ballons courts selon la position des joueurs adverses.
  • Appels courts : votre joueur de couloir se positionnera proche du porteur du ballon et ne fera pas d’appel en profondeur.

Les courses de soutien dépendent de votre style de jeu et de vos joueurs. Si vous avez un faible pour la possession, vous pourriez privilégier des « Appels courts », même pour vos joueurs de couloirs. Mais si vous voulez que vos joueurs de côtés profitent de leur rapidité pour prendre de vitesse la défense adverse, optez pour « Dans le dos de la défense ».

Soutien sur les centres :

  • Dans la surface : en phase offensive, votre joueur se placera automatiquement dans la surface pour y recevoir le ballon.
  • Courses équilibrées: le joueur se positionnera soit dans la surface soit en dehors selon la situation.
  • Rester aux abords surface : votre joueur de couloir s’arrêtera aux abords de la surface et y demandera le ballon.

Le principe est le même que pour les milieux centraux (voir ci-dessus).

Liberté de placement (uniquement pour les MG et MD) :

  • Libre et offensif : votre milieu saisira les opportunités et décrochera du poste qu’il occupe dans votre formation, quitte à laisser des espaces derrière lui.
  • Rester au poste : le milieu ne dérogera pas à la formation de jeu choisie et au poste qui lui a été attribué et restera dans la zone du terrain qui est la sienne.

Cela concerne uniquement les milieux gauche et droit (et non les ailiers). Pour plus d’informations, regardez ce qui a été dit plus haut pour le milieu offensif central.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre joueur seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre joueur alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : le joueur évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Voir ce qui a été dit ci-dessus pour les défenseurs et autres milieux.

 

Buteur (BU), Attaquant (AT), Avant-centre gauche (AVG) & Avant-centre droit (AVD)

Courses de soutien :

  • Déborder : votre joueur quittera l’axe du terrain dès qu’il en a l’occasion pour demander le ballon.
  • Largeur équilibrée : le joueur alternera entre course dans l’axe et appel sur un côté selon la position de la défense adverse.
  • Rester axial : votre joueur restera dans l’axe et ne décrochera pas pour effectuer un appel sur l’aile.

Définir les courses de soutien de vos attaquants axiaux (BU, AT, AVG et AVD) vous permet de choisir si vous voulez que ceux-ci restent ancrés dans l’axe du terrain (« Rester axial ») ou si vous préférez que ceux-ci prennent les côtés lorsqu’ils en ont l’occasion (« Déborder »). Si vous souhaitez que vos joueurs alternent selon les situations, sélectionnez « Largeur équilibrée ».

Courses offensives :

  • Dans le dos de la défense : votre joueur effectuera des appels en profondeur pour prendre de vitesse la défense adverse.
  • Attaque équilibrée : selon les situations, le joueur prendra la profondeur ou se placera comme un pivot.
  • Pivot : votre joueur ne jouera pas la profondeur mais agira comme un point de fixation dans votre ligne d’attaque et demandera le ballon dans les pieds.
  • Faux n°9 : en plus de se porter vers l’avant, le joueur descendra au milieu de terrain pour toucher des ballons.

Les courses offensives sont le paramètre le plus important pour les attaquants. Choisir « Dans le dos de la défense » fera en sorte que vos attaquants demandent le ballon en profondeur, ce qui est très efficace avec des joueurs rapides. Au contraire, en attribuant le rôle de « Pivot » à un joueur, celui-ci ne prendra pas la profondeur mais se placera haut sur le terrain, devant le rideau défensif adverse, pour demander le ballon. Instinctivement, on comprend que c’est là un paramètre qui pourra davantage convenir à un attaquant au physique imposant, qui pourra notamment remiser de la tête les ballons qui lui sont envoyés. « Attaque équilibrée » se situe entre les deux, permettant à votre joueur d’occuper l’un ou l’autre de ces rôles selon la situation.
Enfin, le cas du « Faux n°9 », instruction avec laquelle un attaquant se déplacera plus bas sur le terrain pour se rendre disponible et participer à la construction du jeu. À noter que, avec cette instruction, un attaquant fera beaucoup d’effort et sera plus rapidement fatigué.

Interceptions :

  • Interceptions agressives : le pressing et les tacles de votre joueur seront plus intenses et celui-ci sera plus susceptible de décrocher pour aller directement sur le porteur du ballon.
  • Interceptions normales : votre joueur alternera entre attitudes agressive et prudente et attendra que l’adversaire soit assez proche pour le presser.
  • Interceptions prudentes : le joueur évitera de commettre une faute lorsqu’il pressera et taclera un adversaire, mais aura un marquage qui peut être plus lâche et plus lent à se déclencher.

Le principe est le même que pour les défenseurs et milieux, mais concerne ici les attaquants.

Pressing défensif :

  • Presser derrière : votre joueur ira presser le défenseur central ou latéral ayant le ballon dans sa zone.
  • Soutien défensif de base : le joueur à la fois du marquage individuel sur son défenseur et anticipera les passes qui pourraient être faite.
  • Couper les lignes de passes : votre joueur ne s’attaquera pas directement au porteur du ballon mais essayera de se placer sur la ligne des passes qu’il est susceptible de faire.

L’idée est en fait la même que pour le Milieu défensif central. En choisissant « Presser derrière », vous demanderez à votre joueur de participer au pressing en essayant de récupérer le ballon sur son porteur. Si vous préférez un pressing moins intensif et à base d’anticipation, sélectionnez plutôt « Couper les lignes de passe ». Attention, quelle que soit l’option que vous choisissez, votre attaquant ne fera jamais le même pressing qu’un défenseur ou un milieu défensif central.

Vous avez maintenant toutes les informations pour bien choisir les instructions à donner à vos joueurs. Si vous voulez en savoir plus sur d’autres points tactiques, ces articles sont pour vous :